IBZ

Le ministère de l'intérieur Belge réduit la fraude aux visas avec BizTalk

Collaborer avec l’UE pour mettre fin à la fraude sur les visas de séjour dans les pays de l’espace Schengen.

  • Expertises dans ce cas
Synthèse

Pour stopper la montée de la fraude aux visas au sein de l’espace Schengen, l’UE a mis au point un système centralisé d’information sur les visas. Le ministère de l'intérieur Belge fut le premier à rationaliser ses données relatives aux visas, en utilisant un agent de messages basé sur BizTalk.

  • Challenge
  • Approche
  • Résultats

Challenge

Le plus grand défi pour l’équipe informatique du Le ministère de l’intérieur Belge a été de trouver une solution permettant de transférer de façon transparente les données vers le nouveau système d’information sur les visas (SIV). Le SIV est une base de données centrale qui contient toutes les informations sur les demandes de visa de court séjour pour la zone Schengen. Codit est intervenu pour aider à trouver une solution.

En savoir plus

Des frontières plus intelligentes

Le nouveau système européen d’information sur les visas vise à réprimer les activités frauduleuses, comme le « visa shopping ». Ce dernier consiste, pour les candidats qui se sont déjà vu refuser un visa, à demander des visas multiples dans les États de l’espace Schengen, jusqu’à ce que l’un d’eux leur en octroie un. L’UE a décidé de lutter contre cela en proposant un système de visa centralisé. En concentrant les données des visas des pays de l’espace Schengen dans un système central, les États membres peuvent voir si le demandeur a déjà été refusé dans un autre pays de la zone.

Cependant, il appartient à chaque État membre de trouver un moyen de remonter ses données de demandes de visa dans ce système.

Le défi pour l’équipe informatique du Le ministère de l’intérieur Belge consistait à intégrer ses données au SIV. Ils ont décidé de s’associer à Codit pour trouver une solution.

Cette centralisation permet d’offrir une meilleure vue d’ensemble.

Filip Pynckles Directeur général des TIC, au ministère de l'intérieur Belge

Approche

Le ministère de l’intérieur Belge s’est associé à Codit pour trouver une solution. Codit a suggéré une intégration de données via Microsoft BizTalk Server.

En savoir plus

Échange de données

Le ministère de l’intérieur Belge souhaitait également que l’application fonctionne dans un environnement de développement standard, facilitant ainsi la formation des développeurs. Ils ont décidé d’opter pour des solutions Microsoft afin de répondre à cette exigence. Codit a été choisi du fait de sa connaissance approfondie des technologies BizTalk et Microsoft. Codit a implémenté un agent de messages BizTalk, un logiciel qui peut envoyer des données d’une application à une autre de façon transparente.

« BizTalk Server est convivial et offre un environnement de développement standard », explique Filip Pynckels, Directeur général des TIC du ministère de l’intérieur Belge. « Il est également important que nous puissions trouver des développeurs capables de travailler avec BizTalk sans trop de problèmes, maintenant et dans le futur. »

Résultats

Grâce au partenariat avec Codit, la Belgique a été l’un des premiers pays à se lancer dans ce projet européen.

L’agent de messages a rationalisé la communication entre le ministère des Affaires étrangères, le Département de l’immigration et la police fédérale. Il propose également des statistiques détaillées, afin d’aider à la prise de décision.

En savoir plus

Informations claires sur les visas

L’amélioration des flux de données permet aux trois partenaires belges d’échanger facilement des informations. Ils sont également en mesure de voir le flux complet de données à travers le système : quelles données sont envoyées, où et par qui. Parce qu’ils ont une meilleure vue d’ensemble, ils sont en mesure de réagir efficacement à tous les problèmes ou retards dans le traitement des visas.

Le ministère de l’intérieur Belge est satisfait du partenariat avec Codit. « Codit s’est avéré être le partenaire idéal, proposant un prix optimal pour un travail de qualité », confirme Thierry Vandenberghe, chef de projet au ministère de l’intérieur Belge. « Nous préférons choisir des acteurs certifiés possédant des connaissances techniques approfondies. Leur solidité financière joue également un rôle, car cela offre une plus grande garantie de continuité dans les services. »

Un mot du client

“Le projet s’est déroulé sans problème particulier. Nous aimerions que ce partenariat se poursuive encore longtemps. ”

Filip Pynckels Director-General ICT, FPS Home Affairs

Parlons-nous

Bonjour,
comment pouvons-nous vous aider?

Envie de travailler avec nous?

Entrons en contact

Faisons connaissance. Quel est votre nom?

Bonjour , quel type de projet avez-vous en tête?

Bien ! Laissez-nous votre adresse email et nous revenons vers vous au plus vite

.
Adresse e-mail invalide

Envoyer

Faisons connaissance. Quel est votre nom?

Bonjour , qu'avez-vous en tête?

Bien ! Laissez-nous votre adresse email et nous revenons vers vous au plus vite

.
Adresse e-mail invalide

Envoyer

Merci, nous revenons vers vous au plus vite!

Appelez-nous

Merci, nous avons envoyé le Témoignage dans votre boîte de réception

Adresse e-mail invalide

Envoyer

You will receive the White Paper in your mailbox. Don’t hesitate to contact us for more information.

Restons en contact - Abonnez-vous à notre newsletter

Tendances de l’industrie, événements et cas clients

Adresse e-mail invalide

Envoyer

Parfait, vous voilà inscrit!